Centre Orthopédique de Provence

Les entorses du genou

Qu’est ce que c’est ?

Une entorse est une déchirure ou rupture plus ou moins complète d'un ligament.

L'articulation du genouest constituée de 4 ligaments. Il existe 2 ligaments latéraux (LLI et LLE) et 2 ligaments centraux appelés croisés (le ligament croisé antérieur et le ligament croisé postérieur) car ils se croisent en plein milieu du genou. Les ligaments sont des haubans tendus d'un os a l'autre. Ils permettent aux surfaces articulaires de rester bien en contact lors des mouvements et assurent ainsi la stabilité de l'articulation. Les ligaments croisés assurent la plus grande part de la stabilité du genou. En cas d'atteinte des ligaments latéraux, on parlera d'entorse bénigne mais en cas d'atteinte du ligament croisé antérieur, on parlera d'entorse grave car, alors, la stabilité du genou est compromise.

Quelles sont les causes ?

Les entorses bénignes (d'un ligament latéral) peuvent survenir lors d'accident sportif ou lors de simple faux mouvement.

Plusieurs mécanismes peuvent entraner une rupture du ligament croisé antérieur. Le plus souvent, il s'agit d'une torsion du genou lors d'une réception d'un saut ou lors d'un changement de direction en courant, le pied restant bloqué au sol. L'accident de ski lors d'un virage ou d'une chute sans déchausser est également classique. D'autres mécanismes existent en particulier l'hyper extension du genou lors d'un shoot dans le vide par exemple.

Pour le ligament croisé postérieur, lésion plus rare, il s'agit d'un traumatisme habituellement violent, parfois sportif, mais plus souvent par accident de la voie publique.

Plusieurs ligaments peuvent etre touchés lors de certaines entorses graves.

Quelles sont les conséquences ?

Dans les suites de l'accident, apparaît souvent un hématome et ou hémarthrose (sang dans l'articulation). Le genou est douloureux, parfois il reste bloqué. Une consultation spécialisée est nécessaire pour déterminer le ou les ligaments touchés et s'il y a des lésions associées (fractures, lésions du cartilage, lésions méniscales ou contusions osseuses).

Grâce à des tests spécifiques (tests de Lachman et du ressaut.), qui consiste schématiquement à tirer sur la corde, le médecin spécialiste est capable le plus souvent de dire si la corde tient ou non et donc de savoir s'il existe une rupture ou non.

Un bilan radiologique avec souvent une IRM sera demandée.

Quels sont les traitements ?

Le traitement sera adapté en fonction des lésions retrouvées.

Le plus souvent aucun geste chirurgical ne sera pratiqué en urgence. Seule une anse de seau méniscale avec blocage du genou (cf. pathologies méniscales), une fracture déplacée ou une lésion d'un ligament croisé avec le ligament latéral externe nécessiteront une intervention chirurgicale rapide.

Dans tous les autres cas un traitement médical par immobilisation et/ou simple rééducation suffira dans un premier temps.

Plus tard une réévaluation en consultation sera effectuée pour juger la stabilité du genou.

Les lésions isolées des ligaments latéraux cicatrisent en générale très bien sans séquelle. En revanche, le ligament croisé antérieur ne cicatrise pas et peut entraîner des problèmes d'instabilité avec de nouveaux épisodes d'entorse, des lésions méniscales, voire de l'arthrose du genou à long terme.